Comment calculer la perte d’évaporation de l’eau dans une piscine

Saviez-vous que, selon la National Swimming Pool Foundation, il y a plus de 10 millions de piscines aux États-Unis? Cela équivaut à plus de 160 milliards de gallons d’eau disponibles pour la baignade ou à peu près une piscine pour 31 personnes en Amérique! Si vous lisez ceci, il y a de fortes chances que vous ayez une piscine dans votre jardin (ou envisagez d’en obtenir une). Comme vous le savez peut-être déjà, une piscine est un gros investissement et nécessite beaucoup de planification et d’entretien continu pour vous assurer, ainsi qu’à votre famille, des années de plaisir.

Un problème souvent négligé est la quantité d’eau que vous vous attendez à perdre en raison de l’évaporation au cours d’une année donnée. Selon l’endroit où vous habitez, une piscine résidentielle de taille moyenne d’une superficie de 400 pi2 pourrait perdre jusqu’à 10 000 gallons d’eau chaque année en raison de l’évaporation! Si elle n’est pas contrôlée, l’évaporation peut affecter l’équilibre chimique de la piscine ainsi que l’intégrité des systèmes de pompage et de filtration. Bien sûr, cela finira également par vous coûter de l’argent! Compte tenu de cette proposition, c’est un investissement de temps valable pour estimer la quantité d’eau que votre piscine pourrait perdre chaque année par évaporation.

Mesure directe de l’évaporation

Si vous avez déjà une piscine, le moyen le plus simple de déterminer la quantité d’eau que vous perdez est de la mesurer directement. La mesure du taux d’évaporation est relativement simple.

Commencez d’abord par utiliser une règle ou un ruban à mesurer pour mesurer la distance entre la terrasse de la piscine et la surface de l’eau. Notez également la date à laquelle cette mesure initiale a été prise. Après environ une semaine, utilisez à nouveau la règle ou le ruban à mesurer pour mesurer à nouveau la distance. Assurez-vous de prendre la mesure au même endroit qu’auparavant. À ce stade, vous devez avoir une distance verticale et un temps écoulé. Si vous divisez la distance par le temps écoulé, le résultat sera le taux de perte d’eau (évaporation).

Lire  Figure huit piscines | NSW National Parks

Pour convertir ce taux d’évaporation en gallons perdus sur une période de temps spécifique, vous devrez convertir la mesure en volume. Par exemple, si votre mesure était en pouces par jour, divisez-la simplement par 12 pour la convertir en pieds par jour. Ensuite, multipliez cette valeur par la surface de votre piscine, puis par 7,48 pour obtenir des gallons par jour.

Si vous ne disposez pas d’une piscine pour mesurer le taux d’évaporation, vous pouvez simplement appliquer la même méthode indiquée ci-dessus à n’importe quel récipient pouvant contenir de l’eau pendant une longue période.

Estimation à l’aide de cartes et de données de taux d’évaporation

Si vous pouvez localiser une carte de taux d’évaporation pour votre région, vous pouvez facilement calculer la quantité d’eau qui devrait s’évaporer de votre piscine. La plupart des cartes accessibles au public indiquent les taux d’évaporation dans des unités qui ne sont pas nécessairement intuitives à utiliser, comme les millimètres par mois. Après avoir fait quelques conversions unitaires simples, vous aurez un taux d’évaporation qui est utile. Le Climate Prediction Center du National Weather Service est une bonne source de cartes d’évaporation pour les États-Unis. Certains gouvernements et organisations des États ont également leurs propres données et cartes d’évaporation. Vérifiez auprès de votre division des ressources en eau de l’État ou de l’université locale pour plus d’informations. Par exemple, le Western Regional Climate Centre dispose d’un excellent ensemble de données qui peut être utilisé pour estimer l’évaporation pour ma partie du pays. J’ai utilisé ces données pour mon analyse présentée à la fin de cet article.

Lire  L'hépatite C et trois cancers sont désormais couverts par le plan de base à Dubaï

Pour une estimation encore plus simple et rapide, de nombreuses personnes suggèrent d’utiliser un taux de perte linéaire de 0,25 pouce d’eau par jour pendant l’été. En utilisant cette règle empirique, une piscine typique de 500 pieds carrés peut perdre environ 78 gallons d’eau par jour.

Calculer l’évaporation à l’aide d’équations mathématiques

En réalité, l’évaporation est un processus très complexe qui est difficile à estimer à l’aide d’équations. En effet, le taux d’évaporation est en fait contrôlé par de nombreux facteurs, notamment la température, la pression de l’air, la vitesse du vent et l’humidité. Il existe plusieurs équations qui peuvent être utilisées pour prédire l’évaporation. Ci-dessous, je vais mettre en évidence certains des plus connus. Veuillez noter que j’ai modifié ces équations pour éliminer les constantes et rendre les unités conformes à l’intention de cet article. La documentation de sauvegarde (et le format et les unités d’origine) pour chacune de ces méthodes est notée dans la section de référence à la fin de cet article.

Veuillez noter que ces équations ne seront pas nécessairement suffisamment précises pour déterminer les besoins de ventilation d’une piscine intérieure. Si tel est votre intention, veuillez lire les dernières ressources et publications de l’American Society of Heating, Refrigerating and Air-Conditioning Engineers pour obtenir des conseils sur cette question spécifique.

Alors, combien d’eau une piscine typique perd-elle?

La piscine creusée américaine moyenne mesure environ 14 pieds par 28 pieds et a une profondeur de 4,0 pieds à 6,5 pieds de profondeur. Il en résulte une surface de nage à effet de 392 pi2. En utilisant les équations ci-dessus et la météo d’une journée d’été typique en Arizona, je calcule les nombres suivants

Comparaison des méthodes sur la petite piscine de My Son

J’ai fait ma propre expérience et comparé mes observations avec les résultats des trois équations ci-dessus ainsi que les résultats d’une carte d’évaporation. La piscine de huit pieds de diamètre de mon fils a perdu environ 1,4 pouces d’eau en une semaine.

Lire  Un nouveau rapport de recherche propose des recherches détaillées sur les développements du marché des équipements de radioprotection et de surveillance - Daily Science

Vous trouverez ci-dessous un tableau résumant le taux d’évaporation de ma cour arrière située à Phoenix, en Arizona. J’ai utilisé les données de nos rapports météorologiques pour déterminer les paramètres des équations.

Dernières pensées

Comme vous pouvez le voir, l’utilisation de ces méthodes produit des résultats légèrement variés. Bien que la mesure directe produise un taux d’évaporation précis spécifique à une zone, elle ne prend pas en compte les variations saisonnières de la température, de la pression et de l’humidité. L’extrapolation de ce résultat pour calculer la quantité d’eau perdue en un an pourrait être aussi inexacte que n’importe quelle autre méthode.

Alors quelle méthode utiliser? Eh bien, l’utilisation de toute méthode repose sur la raison pour laquelle l’estimation est nécessaire. Je crois que dans la plupart des applications résidentielles extérieures, une estimation utilisant des données / cartes réelles servira à répondre aux objectifs du propriétaire de la piscine. D’ailleurs, la règle générale simple de 1/4 « de perte d’eau par jour peut même être un moyen simple et assez précis d’estimer la perte par évaporation. En fin de compte, nous devons garder à l’esprit que ce que nous visons est un estimation d’évaporation basée sur un moyenne des conditions prévues.

Références et ressources

Beychock, Milton. «Fundamentals of Stack Gas Dispersion». 6 juillet 2012.

Jensen, Marvin E. « Estimation de l’évaporation des surfaces d’eau. » Mars 2010.

Lund, John W. « Considérations de conception pour les piscines et les spas (Natatoriums). » Centre de géothermie de l’Institut de technologie de l’Oregon. 2000.


Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *